Orange Banner

Design de l'étude

COCON, une étude longitudinale, analyse et compare trois groupes d’âge représentant les trois stades prototypiques de la croissance: les enfants de six ans (enfance moyenne), les adolescents de 15 ans (adolescence moyenne) ainsi que les jeunes adultes âgés de 21 ans (jeunesse tardive ou début de l’âge adulte).

Au-delà des enfants et des jeunes, l’étude prend également en compte les personnes de référence chez les deux groupes âgés de 6 ans et de 15 ans. Il s’agit du parent qui effectue la plus grand partie de la prise en charge (principale personne de référence) ainsi que de l’enseignante ou l’enseignant, c’est-à-dire la maîtresse d’école enfantine ou l’enseignante principale ou l’enseignant principal.

Les deux cohortes plus jeunes sont suivies dans le cadre de l’étude longitudinale représentative et sont interviewées tous les trois ans. En plus de cela, des données sont saisies peu avant et après des transitions importantes, comme l’entrée à l’école ou le passage de l’école obligatoire à la formation professionnelle. Ainsi, il est possible de prendre en compte le fait que les passages importants ne sont pas effectués simultanément par les enfants et les adolescents ayant le même âge.

Cocon Diagramm

COCON consiste en deux parties: une étude représentative et une étude intensive. En ce qui concerne la partie représentative, 3000 enfants, adolescents et jeunes adultes sont interviewés régulièrement sur un vaste choix de thèmes à l’aide de questionnaires. L’étude intensive, quant à elle, est conçue comme un complément de la partie représentative auprès des enfants âgés de six ans et est réalisée avec 175 enfants supplémentaires. Elle met l’accent sur des questions de psychologie du développement et aborde de façon approfondie certains aspects comme le développement moral lors de l’enfance moyenne. Ainsi, il est d’une part possible de valider certaines méthodes utilisées chez l’étude représentative. En effet, pour étudier des questions psychologiques, on est en général obligé de construire des instruments de mesure complexes, c’est-à-dire qu’il est souvent nécessaire de poser toute une série de questions pour analyser un seul phénomène. Il est donc clair qu’il n’est pas possible de réaliser cela avec l’étude représentative pour des raisons méthodologiques et pratiques. De l’autre part, l’étude intensive permet aussi d’élargir le champ d’étude de COCON sur des questions de psychologie du développement.

Échantillonnage

Pour l’échantillonnage de l’étude représentative, un modèle à deux niveaux a été appliqué. Dans un premier temps on a choisi les communes. Ensuite, des enfants, des adolescents et des jeunes adultes des trois années ont été choisies parmi le registre des habitants. L’échantillonnage de l’étude intensive a également été effectué par cette procédure à deux niveaux, mais en négligeant les critères de représentativité pour le choix des communes.